Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

L'objectif d'une petite entreprise apicole est de produire du miel, mais aussi et c'est indispensable pour la bonne conduite d'un rucher, faire de l'élevage afin de compenser les pertes de colonies. Enfin, il faut selectionner et renouveler les reines régulièrement afin d'éviter la présence de colonies faibles.

Pour ma part, l'apprentissage de l'élevage des reines se fera l'année prochaine, mais en ce qui concerne les essaims, ils se développent depuis le mois d'avril et une série de 10 vient d'être faite dernièrement. L'objectif étant d'avoir une quinzaine d'essaims en plus en début d'hiver.

Mais alors comment faire un essaim?

Deux solutions possibles :

La première est d'aller voir la reine et lui demander avec beaucoup de courtoisie de laisser partir un quart de ses filles dans la ruchette que vous avez placée à côté. Vous leur promettez monts et merveilles et pleins de petits bébés à nourrir pour qu'elles puissent se faire une nouvelle reine.

Je ne vous cache pas que les pourparlers n'ont pas été d'une grande efficacité jusqu'à présent.

Si la première solution n'a pas fonctionné (ce qui est fort probable), la deuxième est beaucoup plus radicale...

 

A priori, cela semble plutôt simple.

 

Recette pour faire un bel essaim :

 

  • Prenez une colonie forte et bien portante

 

 

Une colonie bien portante vu le monde sur la grille à reine. Il faut cependant regarder le couvain pour en être certain.

Une colonie bien portante vu le monde sur la grille à reine. Il faut cependant regarder le couvain pour en être certain.

De cette colonie, retirez :

  • 1 cadre de miel avec ses abeilles
  • 1 cadre de couvain ouvert avec ses abeilles
  • 1 cadre de couvain fermé avec ses abeilles​​
  • Et bien entendu, se débrouiller pour ne pas prendre la reine qui doit rester dans la ruche.

  • ​Placez tout ce petit monde dans une ruchette en y ajoutant un cadre de cire gaufrée et une partition pour confiner le tout.
Essaims artificiels

 

  • Si vous n'êtes pas certains d'avoir mis assez d'abeilles vous pouvez toujours en prendre quelques unes dans la hausse et les secouer dans la ruchette ou dans le couvre cadre nourrisseur.
Essaims artificiels
  • Complétez la ruche mère avec des cadres de cire gaufrée pour remplacer les cadres manquants
  • Prenez la ruchette et placez la à plus de trois kilomètres pour éviter de perdre les butineuses qui retournent toujours dans leur ruche mère. Vous avez beau leur expliquer que leur nouvelle maison c'est la plus petite, ben elles ne vous écoutent jamais et préfèrent celle ou se trouve maman.

​Ensuite, deux possibilités :

Soit vous attendez entre 25 et 30 jours pour ouvrir la ruchette et vérifier que le miracle a bien eu lieu. C'est à dire qu'une reine est née et qu'elle est en ponte. Pour cela, il faut vérifier la présence d’œufs.

Si vous êtes de nature prudente et curieuse, vous vérifiez en étant particulièrement attentif à l'ouverture, les différentes étapes du processus.

  • Y a t'il des cellules royales ?
  • La reine est elle née?
Essaims artificiels
  • La reine est elle en ponte? 
Essaims artificiels

​- L’inconvénient de la deuxième solution c'est que vous risquez d’abîmer les cellules royales en ouvrant ou (plus rare mais possible) de voir votre jeune reine vierge s'envoler au moment de l'ouverture pour vérifier si elle est bien née.

- L'avantage vient du fait que si une des 3 étapes ne se déroule pas correctement, vous pouvez réagir rapidement en plaçant un cadre de couvain ouvert d'une autre colonie pour relancer le processus.

Quoi qu'il en soit, si au bout de 30 jours, il n'y a pas de ponte, il est vraiment conseillé de mettre un cadre test (couvain ouvert d'une autre colonie) pour vérifier si les habitantes de la ruchette sont orphelines. Si elles construisent des cellules royales, c'est qu'elles le sont.

Et même quand vous constatez qu'il y a des œufs, tout n'est pas gagné car il peut arriver que la reine n'ait pas été fécondée. On se retrouve alors avec des cellules de couvain trop bombées. La colonie est alors bourdonneuse. Seuls des faux-bourdons sortiront de ces cellules...

Essaims artificiels

Les recettes sur le papier sont toujours faciles. Mais dans la pratique il arrive que ce soit bien plus complexe que l'on se l'imaginait. Et à la sortie du four, parfois, le gâteau ne ressemble à rien. D'où un certain stress pour les débutants.

 

Pour la création d'une nouvelle colonie, deux choses m'ont particulièrement perturbé les premières fois.

 

  1. Ai-je mis assez d'abeilles?
  2. Comment faire pour éviter que la reine se retrouve dans la ruchette?

​Le souci, c'est que plus vous mettez d'abeilles dans la ruchette, plus vous avez de chance d'y mettre la reine si vous ne l'avez pas repérée

 

Méthodes anti-stress :

  1. Tout d'abord, il faut se dire que s'il n'y a pas assez d'abeilles au bout de quelques jours dans la ruchette, rien n'est perdu. Il suffit d'y rajouter un cadre de couvain fermé d'une autre colonie forte. Les abeilles qui naitront viendront renforcer l'armada de nourrices déjà présentes sur les cadres.
  2. Si possible marquer les reines, ce qui les rend bien plus facilement repérables.
  3. Si la reine n'est pas marquée, il est vraiment très compliqué de la voir. Je me suis fait cependant une petite méthode qui, si elle n'est pas infaillible, abaisse considérablement les risques de prendre la reine.

​Pour cela, il est préférable de se fabriquer deux rouleaux de tissu comme expliqué dans cet article (ici) 

En partant du principe que la reine fuit la lumière et évidemment la fumée. 

  • En ouvrant la ruche, je commence par recouvrir un des deux côtés au 3/4 avec un rouleau.
  • Je soulève la cadre de rive (sur le côté)  opposé au rouleau et le met dans la ruchette. Il faut vérifier que la reine n'est pas présente, mais il est très rare qu'elle y soit. De plus, ces cadres sont généralement moins pourvus en abeilles et elle est alors plus facilement visible.
  • J'enfume légèrement ce même côté qui est toujours à la lumière. Je prends tout mon temps afin de laisser la reine fuire vers l'obscurité. En se déplaçant ainsi vers le côté du rouleau pour choisir les cadres que l'on va retirer, il est fréquent, que la reine nous devance et finalement on la retrouve souvent sur les derniers cadres. Pour certaines c'est quasi systématique, pour d'autres plus téméraires il y a toujours le risque de la rater...

​Est-ce grave si vous avez embarqué la reine dans la nouvelle colonie?

Pour les abeilles, cela ne posera pas de problème tant qu'il y a de jeunes larves dans la ruche. Si ce sont des essaims fait au mois d'avril, vous risquez d'avoir un trou dans votre production car il peut y avoir plus d'un mois sans naissance dans la colonie mère. Si c'est fin juin, elles ont tout le temps d'ici octobre pour se refaire et votre production ne sera pas ou très peu limitée.

 

Je ne sais pas encore si tous mes essaims ont bien fonctionné mais un grand nombre sont en forme aujourd'hui. Comme celui-là qui commence sérieusement à manquer de place...

Essaims artificiels

Il est préférable de faire ses essaims en pleine miellée. Ils se développeront d'autant mieux. Si cela n'est pas le cas, mieux vaut nourrir avec du sirop car sans nourriture abondante, votre cire gaufrée risque bien de rester gaufrée...

 

Pour finir, il n'y a pas une seule méthode pour faire ses essaims. Il en existe bien d'autres. Je ne fais que décrire la méthode que j'utilise et qui cette année a pour l'instant été plutôt satisfaisante.

 

C'est mon dernier article avant les vacances. Je vous souhaite donc de bonnes vacances pour les chanceux et du courage pour les autres. Un petit bilan sera fait en aôut pour savoir ou en sont toutes les colonies.

Commenter cet article

remini zahir 27/02/2017 17:39

merci pour ses information.

Christophe TROLES 28/02/2017 18:10

Merci à vous pour le petit mot qui fait toujours plaisir (-:

lebrac 11/02/2016 14:27

Vous éloignez de combien de temps la ruchette avant de la remettre dans le rucher

lebrac 16/02/2016 17:02

Super, merci pour les infos. Vais essayer ça au printemps. Meilleures salutations

Christophe TROLES 11/02/2016 17:59

Bonjour,
Personnellement, je prends de la marge car je les change de rucher durant un bon mois. Mais normalement, une semaine doit suffire.

said 15/03/2015 11:07

D'excellentes informations, mes remerciements.

badro 06/03/2017 19:41

merci pour vos ideés

Christophe 15/03/2015 11:35

Merci
On se pose toujours plein de questions. Si on peut y répondre partiellement de par ces quelques lignes et photos, c'est toujours ça de gagné.
Bonne continuation