Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

On pourrait croire à un mauvais plagiat d'un certain Jean mais il n'en est rien. C'est l'histoire d'un concours de circonstance.

Prenez un apiculteur qui vient de perdre une colonie d'abeilles devenue bourdonneuse.

Prenez ensuite, une petite mésange charbonnière touchée par la disgrâce. Cette dernière ayant vu son logis chuter de 3m parce qu'un  gros vilain matou voulait croquer ses jolis petits oisillons mignons tout plein en s'installant nonchalamment sur le faîtage. Les bébés ayant miraculeusement survécu, le nichoir fût replacé en prenant bien soin de renforcer les attaches et de badigeonner le toit d'une graisse nauséabonde. Mais alors quel peut bien être le rapport avec la ruche?

Les cadres de la ruche ne peuvent pas être fondus car pleins de larves replètes. 

La mésange a besoin de nourriture en abondance pour engraisser ses petits braillards.

Vous suivez la logique?

Et bien oui, j'ai installé un super garde manger à 3 mètres de la pouponnière.

Le tour est joué et tout le monde en tire profit. Une forme de recyclage "ornitho-apicole".

La mésange, le vieux cadre et l'apiculteur.

Commenter cet article

Minoret Anne 04/07/2013 09:31

Géniale la mésange,c'est super d'avoir pu la filmer,merci pour ces belles images.

Christophe 04/07/2013 12:30

Depuis, une autre copine est venue me nettoyer les cadres. Il ne reste plus une larve...