Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

Il faut savoir qu’une ruche est composée de deux pièces distinctes.

  • Le corps de ruche qui est réservé à l’abeille 
  • La ou les hausses qui forment  en quelque sorte le « butin » de l’apiculteur. 

Le corps de ruche

Le développement de l’essaim se fait principalement dans le corps de ruche.   En pleine saison, celui-ci est, pour une ruche saine, principalement occupé par le couvain (zone d'élevage des larves). En plein hiver, il est rempli de miel pour que les abeilles puissent y hiverner en toute sérénité à proximité des provisions.

 

La hausse

Du point de vue de l'abeille, la hausse ne sert à rien. Dans la nature, elles n'ont pas de logis modulable. La hausse est une pure invention de l'apiculteur. Autrefois, ceux-ci récoltaient le miel directement dans la ruche. Aujourd'hui, la plupart des ruches ont une hausse et un corps de ruche. Lors d'une miellée, l'apiculteur met au dessus du corps de ruche un étage supplémentaire (volume d'un demi corps de ruche) composé de cadres plus ou moins bâtis. Les abeilles vont s'empresser de le remplir de provisions afin d'anticiper la mauvaise saison. Lors de la récolte, il n'y aura qu'à retirer la hausse pour récupérer le miel stocké.

Vu comme ça, cela semble excessivement simple. C'est évidemment bien plus compliqué une fois sur le terrain.

 

 

On peut ajouter plusieurs hausses sur un même corps de ruche.
On peut ajouter plusieurs hausses sur un même corps de ruche.
On peut ajouter plusieurs hausses sur un même corps de ruche.

On peut ajouter plusieurs hausses sur un même corps de ruche.

Commenter cet article

david 06/04/2013 22:03

"On peut ajouter plusieurs hausses sur un même corps de ruche."
Je te le souhaite !! Meme si cette année s'annonce pres mal pour pouvoir le faire :(

Christophe 07/04/2013 00:39

Il faut être optimiste. Sinon, vu la déconfiture de l'année dernière, j'aurais vendu mes ruches (-: