Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

Le couvain est le cœur de la colonie. Il représente toutes les abeilles en cours de développement. Ce sont donc les œufs, les larves et enfin les nymphes qui sont à l’étape ultime avant l’émergence, c’est à dire la sortie de l’abeille de sa cellule. On parle de couvain ouvert pour les œufs et les larves et de couvain fermé pour les nymphes quand les abeilles ont operculé la cellule.

Si le couvain est quasiment inexistant en hiver, son développement est exponentiel au printemps. Une reine peut pondre jusqu’à 2000 œufs par jour durant les mois les plus favorables. La population compter jusqu’à 60000 unités. La situation est alors particulièrement propice à l’essaimage.

Une lecture synthétique du couvain est indispensable pour l’apiculteur lors de l’ouverture des ruches. Pour cela, encore faut-il connaitre ses différents stades de développement …

 

C’est l’histoire d’un œuf…

Cela fait maintenant quelques jours que la reine a fait son vol nuptial. Elle déambule sur un cadre bien propre car les nettoyeuses savent que leur souveraine ne pond que dans des cellules d’une netteté irréprochable.

1er jour :

Je suis un ovule et sa majesté est sur le point de me pondre au fond d’une cellule. Ayant remarqué que celle-ci était de petite taille, elle dépose quelques spermatozoïdes sur moi afin de me féconder. Me voila « œuf » et future ouvrière dans 21 jours. Avec un peu de chance, si les conditions sont favorables, je serai choisie par mes sœurs révolutionnaires et pourrai accéder au trône dans 16 jours et ainsi devenir reine. Mais il y aura d’autres prétendantes et il ne doit en rester qu’une! Il faudra alors me hâter pour émerger (sortir de la cellule) car la première sortie est souvent l’élue.

Si la cellule avait été un peu plus grande, pas de fécondation. L’ovule aurait été déposé tel quel et c’est un gros faux bourdon qui serait sorti dans 24 jours.

Je serai donc ouvrière...

Ayant moins d'un jour, je me tiens droit dans ma cellule.

2ème jour :

Tiens, voila que je perds l'équilibre. Je bascule légèrement sur le côté.

3ème jour :

Bon ben voila, ça me pendait au nez, Je suis couché au fond de ma cellule. J'ai l'air de quoi maintenant? Un oeuf à plat...

Plus je suis penché, plus je suis vieux

Plus je suis penché, plus je suis vieux

4ème jour :

Ail, ouille… ya un truc bizarre qui sort de moi… Bah !!! C’est dégoûtant, c’est quoi ce petit vers.

5ème jour :

Pas de doute, je suis une larve. C’est pas super sexy mais un jour, comme cendrillon, je serai belle…Pour autant, ça n’était pas une raison pour me noyer dans cette drôle de substance transparente et gluante.

6ème jour :

Finalement elle me plaît bien cette petite sauce. Ma voisine m’a dit que c’était de la gelée royale. En tout cas, ça me donne une pêche d’enfer. Si vous aviez un petit steack pour accompagner ça. J’dis pas non ...

 

Mon poids va être multiplié par 1000 en 5 jours...

Mon poids va être multiplié par 1000 en 5 jours...

7ème jour :

Cool, j’ai changé de menu. C’est un peu plus sucré. On dirait du sirop de pollen et de miel. La mauvaise nouvelle, c’est que je ne serai jamais reine. Les futures reines restent au menu « gelée royale ». Mais finalement, pas de regret. Quand on pense qu’elles vont passer leur vie à pondre enfermées dans la ruche. La mienne sera beaucoup plus animée. Je ferai plein de métiers différents. Je pourrai jouer à la nounou, ou encore à la bagarre. Je finirai probablement butineuse et pourrai découvrir des paysages grandioses vu du ciel. Bref je ne vais pas m’ennuyer.

8ème jour :

Ben dis donc, le miel et le pollen c’est bon pour moi mais c’est pas bon pour mon régime. J’me sens toute boudinée. Je commence à manquer de place. Hier déjà, j’avais le nez qui touchait mon derrière. Pas trop confortable comme position. Et puis, il y a un truc qui m’exaspère. Ce sont ces nourrices qui passent leur temps à me nourrir et me surveiller. J’ai compté (je m’ennuie un peu dans ma cellule), elles sont passées plus de 1000 fois aujourd’hui. A force, ça devient oppressant. Vous avez entendu là-haut !!! Vous inquiétez pas, je vais pas partir, j’ai pas de patte !!!

9ème jour :

Mon poids vient d'être multiplié par 1000 en 5 jours. Vous imaginez un bébé de 3.5 kg qui pèserait 3.5 tonnes au bout de 5 jours!

Heu… Vous faites quoi là-haut ? Il fait plus sombre d’un coup. Mais c’est pas vrai, elles sont entrain de m’enfermer en operculant la cellule. Non fermez pas !!! J’ai peur dans le noir !

 

Le couvain, une maternité surdimensionnée

10ème jour :

Il fait tout noir. J’ai tout de même réussi à me mettre presque droite dans ma cellule. Ça fait du bien d’avoir la tête vers la sortie. Enfin, « tête », c’est peut être encore un peu prématuré car je ne suis pour l’instant qu’une pré-nymphe.

 

11ème jour :

Cette fois-ci je me suis bien placée. Je ne peux presque plus bouger. Une vraie camisole. Je deviens une nymphe.

La nymphe d'un mâle coincée dans sa cellule

La nymphe d'un mâle coincée dans sa cellule

l'évolution d'une nymphe de mâle sacrifiée pour la science

l'évolution d'une nymphe de mâle sacrifiée pour la science

12, 13, 14, 15, 16ème jours :

J’avais pas grand-chose à vous raconter jusqu’à présent. Tout ce que je peux vous dire, c’est que je sens des trucs pousser en moi. En fait, ce qui me déprime, c’est de savoir que les reines sortent de leur cellule aujourd’hui. Les chanceuses, la gelée royale les a fait grandir bien plus vite que moi. A priori, il n’y a pas de contrôle anti-dopage dans les ruches. Cela dit, la première à sortir va avoir du boulot. Elle va devoir tuer toutes ses concurrentes avant qu’elles quittent leur cellule. Si elle est prise par le temps, va y avoir de la castagne sur les cadres. Bon, je parle, je parle…,mais j’ai comme un petit creux. Mon dernier repas, c’était il y a sept jours. Je comprends mieux pour quelle raison on m’a engraissée les premiers jours de ma vie.

21ème jour :

Je sens que c’est le moment de sortir. Un dernier test :

  • Patte avant droite ok
  • Patte avant gauche ok
  • Antenne droite ok
  • Mandibules ok

C’est parti, je commence à découper l’opercule de ma cellule. Je sors la tête, le thorax, l’abdomen. C’est fatiguant l’émergence!

Enfin, je suis sortie. Mon poids depuis ma naissance à été multiplié près de 1300 fois et je suis franchement plus présentable qu’il y a encore quelques jours. Certes, je suis un peu pâlotte, mais je vais très rapidement prendre des couleurs. Bon, il ne faut pas que je m’attarde, j’ai du travail. Mes deux premiers jours seront consacrés au nettoyage des cellules afin que sa majesté puisse pondre le plus tôt possible sur ce cadre.

Commenter cet article

niquerobaye@hotmail.com 13/09/2015 23:25

superbe

Christophe 13/09/2015 23:57

Merci
C'est gentil. Je m'étais bien amusé à écrire ces quelques lignes.