Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

Avril, mai et juin sont les 3 mois les plus chargés pour l'apiculteur. Le reste de l'année, il y a quantité de choses à faire mais la gestion du temps n'est pas la même. Cette année, en raison des températures très fraîches, le mois d'avril a été plus tranquille. Mais le travail qui s'étale sur 3 mois habituellement va se faire sur un temps plus restreint.

Le lundi 29 avril, je me suis fait conseiller par un apiculteur de métier. Il a ouvert toutes les ruches les unes après les autres afin de faire un diagnostic des "forces en présence".

Bilan de la visite :

  1. Toutes les ruchettes qui viennent d'être mises en ruche sont en très bonne forme. Elles sont maintenant sur 7 cadres et devraient passer rapidement sur 8 à 9 cadres si la météo le veut bien. Le couvain est très compact et se développe de manière homogène.
  2. Sur mes trois ruches qui ont passé l'hiver, deux ont déjà récupéré une hausse, mais le nourrisseur est temporairement resté entre celle-ci et le corps de ruche afin de ne pas trop refroidir la colonie. Les cabochons ont été retirés afin de laisser passer les abeilles qui voudraient stocker le miel dans les cadres de hausse. Enfin, une grille à reine a été placée au dessus du nourrisseur. Les abeilles passent mais maman et son gros abdomen ne passe pas. Il n'y aura donc ni couvain ni pollen (ce dernier est toujours placé près du couvain) dans les hausses.
une des deux ruches ayant une hausseune des deux ruches ayant une hausse
une des deux ruches ayant une hausse

une des deux ruches ayant une hausse

Seul bémol pour l'instant, ma ruche hyper puissante qui se développe très vite comme l'année dernière est, comme je m'y attendais, sur le point d'essaimer. Nous avons déjà retiré deux cadres de couvain afin de faire un essaim artificiel. Deux cires gaufrées ont été posées à la place. Deux cadres de couvain sur lesquels on retrouve des cellules royales ont été déposés dans une ruchette qui a elle-même été placée temporairement dans le jardin.

 

 

En haut la ruchette placée dans mon jardin. En bas le nourrisseur avec très peu de sirop et quelques abeilles qui profitent de l'aubaine
En haut la ruchette placée dans mon jardin. En bas le nourrisseur avec très peu de sirop et quelques abeilles qui profitent de l'aubaine
En haut la ruchette placée dans mon jardin. En bas le nourrisseur avec très peu de sirop et quelques abeilles qui profitent de l'aubaine

En haut la ruchette placée dans mon jardin. En bas le nourrisseur avec très peu de sirop et quelques abeilles qui profitent de l'aubaine

Les énigmes du père Christophe : pourquoi avoir mis une petite pièce de carton rectangulaire devant la planche d'envol de la ruchette?

La réponse dans le prochain article... En attendant, faites travailler votre imagination.

 

Le travail à venir :

  1. Surveiller les ruches et écarter les partitions afin de placer les cires gaufrées quand il le faut. Ensuite, mettre une hausse dès que possible afin de donner de l'espace aux colonies et leur donner de quoi construire. Faute de quoi elles risqueraient d'essaimer rapidement.
  2. Vérifier si la ruche qui est sur le point d'essaimer a fait de nouvelles cellules royales. Si c'est le cas, je la diviserai certainement à nouveau afin d'avoir un essaim de plus. Elle ne me donnera pas de miel cette année mais j'aurais agrandi mon cheptel.
  3. Ramener rapidement la ruchette d’élevage au rucher pour que la reine puisse faire son vol nuptial et se faire féconder en présence de nombreux mâles.

Commenter cet article

david 04/05/2013 12:28

Moi je met une planche de bois au sol, pour "désherber";
Je déplace cette planche régulièrement d'une ruche à l'autre.
Ce me permet aussi de mesurer la mortalité "relative" apparente, sur la planche ca se voit bien.

Mais là, je seche !
La reponse, la reponse !!! :)

Anneso 04/05/2013 10:16

Si le carton est assez souple (mais pas trop) elle pourront s'en servir comme d'un tremplin et faire ainsi des envols plus dynamiques ! (c'est un prof de sport qui m'a soufflé la réponse ;-)

Christophe 04/05/2013 09:46

Salut David
Pour éviter le pillage, j'ai rétréci l'entrée.
Pour limiter la vitesse d'approche, je vais mettre un radar automatique. Ça me paiera le sirop (-:

david 03/05/2013 23:25

La planche, pour eviter les pillages?
Pour limiter la vitesse d'approche ? a la place d'un dos d'ane :)