Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

Le 29 mars, j’ai acheté  10 hausses. Ces dernières me  serviront  pour une future récolte. J’en ai actuellement une dizaine en réserve et comme je suis de nature  optimiste,  j’espère une saison 2013  bien meilleure que l’an passé et  ainsi passer à 2 étages par ruche.

Une fois les hausses récupérées, encore faut-il les peindre. J’ai fait le choix de fabriquer ma peinture plutôt que de l’acheter dans le commerce. Ceci pour trois raisons

  • ​​Le coût est bien inférieur à une peinture produite dans le commerce
  • Je sais exactement les produits avec lesquels elle est fabriquée (aucun produit toxique n’est incorporé).
  • J’ai le choix des couleurs ce qui me permettra d’égayer mon rucher. Ça ne me donnera pas plus de miel, mais ça vous fera de plus belles photos. 

 

Quelques inconvénients tout de même.

  • Un peu de temps de travail pour préparer  la «tambouille»(1h)
  • Pas encore de recul sur la tenue à long terme. Il n’y a cependant, après un an d’utilisation intensive (météo difficile cet hiver), aucun signe de détérioration.

 

 

Les hausses à l'achat

Les hausses à l'achat

Je laisse ici la « recette » de la peinture suédoise pour les personnes qui seraient intéressées :

 

Recette de la peinture suédoise

 

Ingrédients pour 2 litres de peinture:

 

  • 2 litres d'eau
  • 175 gr de farine de seigle
  • 0.4 kg de terre colorante ( ocre rouge, etc..)
  • 50 ml de sulfate de fer
  • 250 ml litre d'huile de lin cuite
  • 25 ml de savon noir 

Mode opératoire:

 

  1. Délayer la farine dans un peu d'eau ( c'est une étape importante, attention à ne pas former de grumeaux). Porter à ébullition le mélange, allongé progressivement le reste d'eau. Ajouter ensuite 0.4 kg d'ocre et 50 ml de sulfate de fer. Chauffer la préparation pendant 15 minutes. Couvrir le récipient pendant chaque phase de cuisson pour limiter l'évaporation.
  2. Ajouter ensuite 0.25 litre d'huile de lin cuite ( personellement je ne la cuis pas). Cuire à nouveau pendant 15 minutes à petits bouillons, tout en remuant. Ajouter 25 ml de savon noir.
  3. Une fois refroidie, la peinture est prête à l'emploi. Elle doit être assez épaisse, il est possible de rectifier la consistance avec un peu d'eau.
  4. A appliquer en deux couches au pinceau large sur un bois brut, raboté ou poncé.
  5. Le reste de peinture peut être conservé dans un récipient étanche à l'abri du gel et de la lumière.
  6. A rafraîchir sans préparation préalable tous les 2 à 3 ans selon les conditions climatiques.
Après préparation ça n'est pas très ragoûtant mais une fois remué c'est beaucoup plus lisseAprès préparation ça n'est pas très ragoûtant mais une fois remué c'est beaucoup plus lisse

Après préparation ça n'est pas très ragoûtant mais une fois remué c'est beaucoup plus lisse

Et voila, les hausses sont terminées, il n’y a plus qu’à  croiser les doigts pour que la météo nous donne un petit coup de patte…

La tour de Pise version apiculture

La tour de Pise version apiculture

Commenter cet article

david 07/04/2013 18:07

http://www.biofa.fr/lasures/35-lasures-sans-solvants-516165185.html

david 06/04/2013 21:56

Moi, j'ai preferé la solution peinture sans solvant.
J'ai 6 couleurs pour l'instant, et quelques pochoirs , Lettre, chiffre, pour immatriculer les corps (chez Leroy Merlin), La fée clochette pour la ruche de ma fille.
C'est un peu cher, ,mais pour les économes, je pense que tailler dans des radiographies peut faire l'affaire.
Je compte d'ailleur faire mon numero d'imma d'un seul tenant pour aller plus vite a le tagguer.
Tu peints aussi le champs des éléments? Même si on est champs sur champs , j'ai pas osé...
A +