Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

Après un départ tonitruant, la vague de froid a stoppé net les ardeurs de mes petites protégées...

Les colonies sont en super forme et seule une d'entre elles a perdu sa reine durant l'hiver. J'ai donc eu moins de 2% de perte hivernale! 

Les reines pondent comme des folles et n'attendent pas toujours que les alvéoles soient bien profondes pour y poser leur future progéniture.

En avril, ça caille!!!
En avril, ça caille!!!

Ici, les jeunes abeilles avaient à peine émergé de leur alvéole que sa majesté pondait déjà. A côté de cette jeune abeille en plein effort, on distingue quelques œufs.

En avril, ça caille!!!

Pour autant, la bonne forme des colonies ne leur permet pas de faire une récolte correcte car les températures sont trop basses et le vent du nord n'arrange rien. Heureusement, les plus belles d'entre elles avaient commencé à travailler avant le refroidissement et la récolte ne sera pas catastrophique bien que largement plus faible que l'année dernière.

Les ruches ont presque toutes leur hausse mais elles ne sont pas toujours très lourdes.

 

En avril, ça caille!!!
En avril, ça caille!!!

Dès que le temps le permet, les butineuses foncent faire les courses pour ramener tout ça à la maison. 

En avril, ça caille!!!

Beaucoup moins d'arrivage de pollen rouge brun de marronnier cette année

En avril, ça caille!!!

Suite à ce coup de froid, les nettoyeuses ont beaucoup de travail et l'on voit souvent des cadavres d'abeille ou de nymphe sur la planche d'envole au petit matin.

En avril, ça caille!!!

Ici, l'image surprenante d'une butineuse morte sur un pissenlit.

En avril, ça caille!!!

Cette année, j'aurais probablement moins de miel de colza car on m'a obligé à déplacer un rucher par conflit d'intérêts (si si, ça existe aussi en apiculture). Je n'ai donc que quelques ruches proches d'un champ de colza. Cela dit, avec tous les immenses rectangles de fleurs jaunes présents en seine et marne, on ne sait jamais trop si les zazas sont passées par ici ou par là. On prend conscience qu'il y a du colza dans le miel quand celui-ci est en seau car il cristallisera très vite.

Parfois même, il peut se figer dans la hausse avant même la récolte. Et là, bonjour la galère!!!

En avril, ça caille!!!
En avril, ça caille!!!

Quand tout est jaune, c'est l'heure des essaimages  et les cellules royales apparaissent.

En avril, ça caille!!!

Il est donc préférable de les retirer afin de retarder l'essaimage si l'on veut une récolte digne de ce nom. Et c'est un travail particulièrement chronophage...

Il arrive que certaines reines réactionnaires refusent le message que le peuple de la ruche leur envoie en la poussant à partir de royaume. Elle fait alors le travail à ma place en détruisant les cellules en préparation.

Ce fut peut être la cas pour celle-ci.

En avril, ça caille!!!

Dans ce cas, la reine est née et c'est la première de l'année.

En avril, ça caille!!!

Cette année, j'ai dû changer quelques reines dont les filles devenaient franchement agressives. Ça n'est pas très simple car il faut trouver la reine. Ce qui n'est déjà pas facile en temps normal devient encore plus compliqué quand la ruche est agressive. Il faut alors bien se protéger et surtout apprendre la zénitude...

Une fois la reine retirée, on doit détruire les cellules royales que vont faire les abeilles afin d'éviter la naissance d'une reine de la même lignée.

Puis mettre un cadre de jeune couvain d'une colonie douce.

Ici, les abeilles ont préparé des cellules royales dites " de sauveté" suite au kidnaping de leur reine. J'ai dû toutes les retirer.

En avril, ça caille!!!

Il n'y a plus qu'à espérer que la nouvelle princesse aura de bonnes fréquentations et qu'elle ne traînera pas avec les faux bourdons bagarreurs  ...

 

 

Pendant ce temps à la maison, il y a beaucoup de travail. Entre autre, la mise en pot des miellinettes pour les écoles dans lesquelles j'interviens.


 

En avril, ça caille!!!

Pour finir, quelques images de la vallée de la Gondoire

Une petite rencontre sympathique en allant au rucher.

En avril, ça caille!!!

Au petit matin, au centre de l'étang de la Loy, une réunion entre bêtes à plumes.

De gauche à droite

Bernache du Canada, sterne pierregarin, héron cendré, grèbe huppée et cygne tuberculé.

En avril, ça caille!!!

Il n'y a pas que les abeilles qui font des bébés en ce moment. Madame la foulque s'y prépare sur son îlot.

En avril, ça caille!!!

Quand à la verdure, elle n'a qu'à bien se tenir car les bébés des papillons sont nombreux et affamés...

Attention! La procession des minis gloutons arrive!

En avril, ça caille!!!

Pour finir, vous avez le bonjour de monsieur le mulot qui adore traîner sur la terrasse.

En avril, ça caille!!!

Commenter cet article

David 30/04/2017 12:23

Salut
Pour le colza c'est limite tard mais je t héberge gratis sur 2x 2500 m2 en lisière de colza

Christophe TROLES 02/05/2017 23:27

Merci David,

En effet, c'est un peu tard (-:

Mais rien de dramatique. J'ai juste été pris de court. J'ai une solution qui est pour l'instant temporaire.

Encore merci

Peut être une prochaine fois.