Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

Les petits peuples ailés sont dans les starting block. Quelques semaines de beau temps ont déclenché de grosses envies de développement. Du coup tout se précipite un peu.

A) Envie de place

B) bricolage

C) nouveaux essaims

 

A) Alors que les dernières fleurs de prunus se débarrassent négligemment de leurs pétales, cerisiers, pommiers et fleurs de colza se préparent à accueillir les pollinisateurs sauvages ou domestiques sur leurs aérodromes bariolés.

 

 

Les dernières fleurs de Prunus

Les dernières fleurs de Prunus

Ceci n'est pas sans conséquence sur l'activité de nos avettes. Ainsi, les habitantes d'une de mes ruchettes d'élevage se sentent clairement à l'étroit. Il va falloir faire quelque chose au plus vite...

grosse envie de stockage...

grosse envie de stockage...

Une de mes ruches qui avait hiverné sur 6 cadres (la population n'étant pas exceptionnelle à l'entame de l'hiver) a explosé en quelques jours. En ouvrant, j'ai retrouvé une confrérie de maçonnes satisfaisant leur frénésie de bâtissage.

souvenir ciré

souvenir ciré

Dans l'urgence, je leur ai donné 2 cadres bâtis mais je vais très rapidement placer des cires gaufrées pour rassasier ces insatiables stakhanovistes.

Petite surprise, avec une de mes deux ruches fortes de l'année dernière. J'avais laissé une hausse en dessous, ce qui permettait en quelque sorte de faire une soupape pour refréner les envies d'essaimage. Je l'ai retirée car j'ai prévu de déplacer la ruche. Surprise... Il y avait déjà beaucoup de miel dans les cellules. Je l'ai tout de même replacée  au dessus en intercalant le couvre cadre nourrisseur dont j'ai retiré un cabochon. Les abeilles peuvent monter dans la hausse mais pour autant, la colonie n'est pas trop refroidie.

 

le corps de ruche, la grille à reine, le couvre cadre nourrisseur et la hausse

le corps de ruche, la grille à reine, le couvre cadre nourrisseur et la hausse

Un cabochon retiré pour le passage des abeilles

Un cabochon retiré pour le passage des abeilles

Ce week-end, gros travail en perspective. Transfert des essaims dans les ruches et rajout de 1 à 2 cires gaufrées selon le besoin des colonies. Je vais enfin pouvoir commencer à utiliser tout le matériel préparé cet hiver. Et en premier lieu, mes ruches et ruchettes.

Notez que j'ai donné un nom à toutes mes ruches. Soit... ça ne sert à rien... mais je trouve plus sympa de parler de la ruche des chardonnerets que de la ruche N°1.

 

En haut, mes ruches neuves peintes et en bas mes ruchettes d'occasion entièrement refaites
En haut, mes ruches neuves peintes et en bas mes ruchettes d'occasion entièrement refaites

En haut, mes ruches neuves peintes et en bas mes ruchettes d'occasion entièrement refaites

B) Bricolage

Il est temps de placer les cires gaufrées sur les cadres. C'est le dernier travail après avoir monté puis filé les cadres. On place une cire gaufrée sur les fils afin de faciliter le travail des abeilles et de leur faire gagner du temps et de l’énergie.

  1. le cadre filé
  2. un chargeur de batterie pour faire chauffer le fil
  3. on place la cire gaufrée sur le fil
  4. on met en tension
  5. on débranche au bon moment pour éviter que la plaque passe à travers le fil
  6. on voit bien le fil bloqué dans la cire

​Il est très fortement recommandé de placer la feuille de cire vers le bas du cadre car l'espace laissé en haut sera très rapidement comblé par les abeilles. Ce qui n'est pas toujours le cas quand on laisse l'espace en bas.

A vos marques, prêts,...A vos marques, prêts,...
A vos marques, prêts,...A vos marques, prêts,...
A vos marques, prêts,...A vos marques, prêts,...

Et voilà, il n'y a plus qu'à placer ces cadres aux extrémités du couvain dans les ruches et si la météo est avec nous et que la population est forte, le cadre sera construit en quelques jours.

Autre travail important: Mon ami Jean-François m'a fait des supports de ruche pour 4 ruches. C'est du super travail et je ne peux que le remercier pour ce qu'il a fait pour moi.

Jean-François au travail. Attention les yeux!

Jean-François au travail. Attention les yeux!

Les ruches sont stabilisées devant et derrière. Pour l'instant, nous en sommes aux premiers essais. Si sur le terrain, ils me donnent satisfaction, nous envisageons d'en faire d'autres et s'il le faut, de les faire évoluer. Quoi qu'il en soit, 9 parpaings utilisés au lieu de 24, c'est toujours ça de pris. 

 

A vos marques, prêts,...A vos marques, prêts,...
A vos marques, prêts,...

C) Cette semaine, j'ai récupéré 8 de mes 15 essaims commandés. Je vais les mettre en ruche ce Week-end en même temps que mes essaims d'élevage. Pour l'instant, ça fait beaucoup de ruchettes.

A vos marques, prêts,...

Pour finir, ceux qui n'ont pas réussi à repérer la reine sur la photo du dernier article peuvent la voir ici.

A vos marques, prêts,...

La semaine prochaine, des photos de deux de mes reines en gros plan avec leur cour. Et une vidéo de l'une des deux déposant un petit œuf au fond d'une cellule après l'avoir inspectée.

Les journalistes de National Géographic n'ont qu'à bien se tenir (-:

Commenter cet article

Christophe 03/04/2014 23:53

Bonjour Anne
merci pour le petit mot
La famille s'agrandit et le boulot avec... Les prochains jours vont être chauds!

Anne 03/04/2014 13:58

La famille s'agrandit, c'est trés bien,les abeilles sont chouchoutées ! Bravo !