Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
hobbies

Publié par Christophe TROLÈS

Il n'y a pas grand chose à faire en ce au moment au rucher hormis observer pour comprendre et continuer à apprendre.

Tout d'abord, l'observation de la planche d'envol. Si les abeilles ramènent beaucoup de pollen, il est probable que la reine soit déjà en ponte. Normalement à cette époque, le couvain est limité en surface. Il faut l'espérer car même si l'hiver est plutôt doux pour l'instant, les températures peuvent très vite chuter et les surfaces à recouvrir par les abeilles peuvent alors être trop importantes, ce qui entraîne la mort de nombreuses larves et nymphes (photo ci-dessous)

 

Visite au rucher le 16 février

J'ai remarqué sur quelques unes des ruches des séances de trophallaxie (échange de nourriture) plus importantes que de coutume. Je n'en connais pas la raison.

Visite au rucher le 16 février
Visite au rucher le 16 février

Mais pour en savoir un peu plus on peut jeter un coup d’œil sur le tiroir de fond de ruche.

Ici des cristaux de sucre qu'une nettoyeuse aura retiré d'une alvéole.

Visite au rucher le 16 février

Ici une écaille de cire neuve qui est sortie de l'abdomen d'une ouvrière. Les maçonnes sont au travail.

Visite au rucher le 16 février

Un œuf isolé que la reine aura laissé tomber. Elle est donc en ponte.

Visite au rucher le 16 février

Dans ce cas précis, il y a beaucoup trop d’œufs (cercles noirs). Il est très probable que la ruche soit orpheline. Des ouvrières se sont mises à pondre anarchiquement ne sentant plus les phéromones royales. Si ça se confirme, la colonie est perdue car bourdonneuse (voir l'article ici). Ce sont les mésanges de mon jardin qui vont être contentes (voir l'article ici)

A noter un opercule (cercle rouge) qui a été entièrement découpé afin d'accéder aux réserves de miel stockées dans une alvéole.

Visite au rucher le 16 février

Les perce-neige nous rappellent que dans quelques semaines la saison devrait commencer. Je suis impatient tout en espérant que le dicton jamais deux sans trois ne se réalisera pas en ce qui concerne les printemps pourris...

Visite au rucher le 16 février

Quand à Poile de carotte, il est loin de toutes ces préoccupations. Il déterre régulièrement des trésors au fond de mon jardin.

Visite au rucher le 16 février
Visite au rucher le 16 février

Commenter cet article

cedrick 04/03/2014 10:58

Salut Christophe,
Ce Week-end nous avons nettoyer les fonds. Elles sont en pleine activité pollen. Ca grouille :o). L'hiver s'est très bien passé :o) pas de perte :o)
Nous les avons nourri il y a 2 semaines pour enclencher (forcer) la ponte et être prêt pour les premiers nectars :o)
Nous allons mettre nos premières hausses d'ici 2 semaines en cachant le centre au 3/4 pour éviter une trop grosse perte d’énergie. Elles pourront passer par les cotés.
Nous espérons ainsi avoir enfin un miel de printemps :o) :o)
Bise
Cedrick

Christophe 04/03/2014 12:13

Salut Cedric

¨Je n'ai pas de colonie morte non plus mais des bourdonneuses au moins 1 ou 2. Je n'ai pas encore ouvert donc ça reste flou.
Pour le nourrissage de stimulation, pourquoi pas mais attention aux essaimages si tes colonies sont trop fortes trop tôt... J'en ai une qui travaille bcp depuis plus de 15 jours et je vais devoir la surveiller et certainement faire un essaim artificiel dessus.